Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 18:24

La Mare de Troyes a 9 ans mais l'affaire qu'elle relate en aura bientôt 19 car c'est le 24 décembre 1996 que le directeur Bernard DEMAN révélait l'existence de la fausse facture de prestations juridiques de plus de 700 000 francs...18 mois plus tard, c'était mon licenciement pour rebellion avec une plainte pour chantage en prime; la guerre judiciaire commençait...Mis en examen pour chantage et pour vol de documents (pour neutraliser les preuves), j'ai découvert la machine judiciaire infernale au service des politiques et de leurs copains; toutes les recettes de la justice à 2 vitesses ont été utilisées, de quoi écrire un livre de cuisine judiciaire ...à faire vomir!!!

Dernier épisode le 28 octobre 2015 avec le rejet de mon pourvoi en cassation pour le dossier de ma plainte contre l'expert Alain ABERGEL; aucune surprise, Alain ABERGEL est ami notamment avec Jean-Claude MARIN, le procureur général de la Cour de Cassation; il le reçoit à dîner tous les ans au Bristol en compagnie des plus hauts magistrats de France. L'amitié et le bon sens ont gagné cette dernière étape contre le droit et la vérité. Le 9 décembre, il est plus que probable que mon pourvoi en cassation pour le dossier des fausses factures soit rejeté...au mépris encore une fois du droit et de la vérité...Mais c'est pas grave le combat continuera...

"Ils ont les armes judiciaires

Je les emmerde,

J'ai la vérité et le droit

Et surtout...

J'ai le champagne!"

Merci à Charlie Hebdo pour m'avoir inspiré cette conclusion pétillante!!!

Philippe Jolly

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 14:48

La Mare de Troyes est en sommeil momentanément chez OVERBLOG car j'ai rejoint le club des blogueurs de Médiapart.Tout le monde peut avoir accès à mes articles simplement en cherchant Philippe JOLLY ou La Mare de Troyes. Chez Médiapart les blogs sont accessibles pour tous les internautes; seuls les articles du journal nécessitent d'être abonné, ce que je conseille car ils font bouger les choses un peu dans notre vieille France corrompue jusqu'au coeur de ses institutions...Bonne navigation sur la Mare de Troyes...

Partager cet article
Repost0
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 11:45

Bonjour,

Un visiteur de votre blog La mare de Troyes vient de reporter un abus sur l'une des pages de votre blog. Ci-dessous les informations de votre visiteur :

Si la plainte de votre visiteur est fondée, merci de bien vouloir supprimer texte, image, vidéo ou fichier mis en cause.

Afin de régler l'éventuel litige de façon amiable, merci de vous mettre en rapport avec l'auteur de la plainte si nécessaire.

Cet email vous a été envoyé automatiquement suite à un report d'abus sur votre blog : www.lamaredetroyes.com

Cordialement,

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2015 5 30 /01 /janvier /2015 16:05

Notre société n'est pas vraiment fraternelle, pas vraiment égalitaire et de plus en plus liberticide au final assez mortelle...Normal nous sommes en république: liberté, égalité, fraternité ou la mort!

Une pauvre, très pauvre république en faillite dans tous les secteurs; une république dont les dysfonctionnements ne sont corrigés que lorsqu'ils éclatent en scandales; une république dont la justice est complèment folle au point de devenir l'injustice organisée.

L'Ange de Troyes est le symbole de cette faillite de la justice républicaine: victime d'un viol par un directeur proche du pouvoir aubois, sa plainte a été classée sans suite par le procureur A-lex Perrin. Il ne pouvait pas avoir les moyens d'enquêter sur cette affaire; il avait mieux à faire, il faisait des calculs de remise de peine qui avaient pour objectif de faire exploser la prison de Clairvaux; il voulait une année judiciaire riche.

Il n'a obtenu que la rebellion de l'Ange de Troyes, qui s'est transformé en preneur d'otage pendant 5 heures. Pour 5 heures de danger surtout pour lui, il vient de recevoir l'addition; 1 an de prison ferme + 1 an de prison avec sursis. Il a déjà payé avant de recevoir l'addition... Voilà comment "on procure du terrorisme à Troyes" et sans doute ailleurs avec des magistrats qui marchent sur leur toque. Ce n'est pas de l'apologie, mais c'est plus efficace que l'apologie...

Philippe Jolly un révolté de l'Aube condamné à Troyes, à Reims et peut-être bientôt à Paris...

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2014 2 21 /10 /octobre /2014 08:21

Il est possible de consulter une affaire pour laquelle on a déposé un pourvoi en cassation. Il suffit de demander par l'intermédiaire du formulaire disponible sur le site internet de la Cour de Cassation à pouvoir consulter son affaire.

Le greffe nous communique alors le nom et le mot de passe qui permettrons de consulter l'état d'avancement de la procédure. Les affaires sont consultables tant qu'elles sont en cours et pendant les 3 mois qui suivent la fin d'instance.

 

J'ai attaqué les 2 décisions de la Chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Reims rendues le 30 janvier 2014.

 

Mes pourvois ont été déposés le 11 février 2014

 

Mon avocat à la Cour de Cassation s'est constirué le 5 mars 2014

 

Les 2 affaires ont été enregistrées le 29 avril 2014

 

Un conseiller rapporteur a été nommé le 19 juin 2014: Monsieur Alain SADOT.

 

Philippe Jolly

 

Partager cet article
Repost0
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 20:42

Je suis révolté parce que la situation est révoltante plus que jamais, parce que la vérité est de plus en plus évidente, parce que le doute n'est pas permis. Comment accepter qu'au bout de si longues années la vérité judiciaire soit le résultat d'une falsification collective aussi grossière? Comment expliquer que des magistrats qui ne sont pas normalement les citoyens parmi les plus ignares de la société en arrivent à signer des actes judiciaires qui sont des crimes judiciaires passibles de peines criminelles?

S'il est possible de comprendre que des actes criminels soient commis dans des circonstances où la violence explose, comment comprendre des actes criminels commis froidement  dans le calme d'un cabinet d'instruction ou d'une chambre de l'instruction?

Albert Camus dans l'introduction de son livre 'L'homme révolté' a écrit: " Il y a des crimes de passion et des crimes de logique. Le Code Pénal les distingue, assez commodément, par la préméditation. Nous sommes au temps de la préméditation et du crime parfait. Nos criminels ne sont plus ces enfants désarmés qui invoquaient l'excuse de l'amour. Ils sont adultes, au contraire, et leur alibi est irréfutable: c'est la philosophie qui peut servir à tout, même à changer les meurtriers en juges."  

C'est leur philosophie qui change les juges de la mare de Troyes en criminels...

 

Philippe  Jolly

Partager cet article
Repost0
6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 21:16

La mare de Troyes est pleine, elle déborde de magistrats du parquet, de juges d'instruction et de chambre de l'instruction et aussi du président de la Cour d'Appel de Reims sans oublier l'expert judiciaire de la Cour de Cassation. La vérité et le droit sont bafoués avec une obstination qui dépasse l'entendement. Plus de 70% des français ne font pas confiance à l'administration judiciaire qu'on appelle à tort "justice". La mare de Troyes a donc décidé d'ouvrir une filiale à Paris chez Médiapart: "La guerre de Troyes" afin de rejoindre  un groupe de lanceurs d'alerte dont les blogs sont hébergés dans ce nouveau média indépendant lanceur d'alerte professionnel. Ses fonctionnalités sont différentes et complémentaires de mon blog "over-blog" créé le 26 novembre 2006 pour relater les dysfonctionnements de l'administration judiciaire dans l'affaire des fausses factures d'OCERA-CFGA.

Tout avait commencé en décembre 1996 avec la révélation du directeur Bernard Deman de la facturation d'une prestation fictive  de travaux juridiques de plus de 700000 francs, confirmée par le rédacteur James Olive. Mon opposition à ces pratiques m'a valu avertissement, suppression de ma prime de dynamisme, licenciement pour rebellion, plainte pénale pour chantage et vol de documents, demandes d'expertise psychologique et l'an dernier condamnation à 6000 euros d'amende. Des non-lieux ont été prononcés pour enterrer l'affaire comme la "justice à 2 vitesses" sait si bien le faire. Justice à 2 vitesses dont les actes sont criminels selon les dispositions du Code Pénal: un faux en écriture publique est en effet un crime et non un simple délit comme une fausse facture. Du délit en col blanc originel, on est arrivé à une longue litanie de crimes en robe noire de fonctionnaires carriéristes, corporatistes  et corrompus.

Ce second blog est une déclaration de guerre à cette "justice à 2 vitesses" pratiquée pour les affaires dites sensibles. Mes seules armes sont  la vérité, 2 livres rouges: le Code Pénal et le Code de Procédure Pénale...  

 

Philippe Jolly      

Partager cet article
Repost0
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 09:30

 

Lors de l'audience solennelle de rentrée, Alex Perrin, procureur de la République, avait prévenu Nathalie Fèvre, la nouvelle présidente du Tribunal de Grande Instance de Troyes: "L'année 2014 sera riche"...

Albane Wurtz, la journaliste de l'Est-Eclair-Liberation-Champagne, avait remarqué l'insistance d'Alex Perrin sur cette phrase énigmatique (l'Est-Eclair 18/01/2014). Qu'avait-t-il pu vouloir dire?    

Alex Perrin espérait peut-être que l'amende de 6000 euros à laquelle il m'avait fait condamner par le juge Hennebois serait définitivement acquise: il connaissait  par avance la décision de la chambre de l'instruction de Reims et compte-tenu du silence observé depuis plusieurs mois par la Mare de Troyes, il pouvait croire à  la reddition du comptable rebelle de la Maison de l'Agriculture. Mais non, ce ne pouvait être l'explication: si 6000 euros, c'est énorme pour un justiciable qui demande la vérité et le respect du droit, celà ne représente le prix que de quelques belles robes et toques noires de procureur...

La solution de l'énigme était révélée  peut-être dans le Canard Enchaîné du 26 février: en retardant de plusieurs années les dates de possible sortie de nombreux détenus, des mouvements de révolte dans les taules auboises étaient plus que probables.  Le directeur de la prison de Clairvaux ayant alerté Isabelle Gorce, la directrice de l'administration pénitentiaire, Alex Perrin savait que  la révolte des longues peines n'aurait  pas lieu. Ce n'était donc pas une explication plausible...

En fait, Alex Perrin faisait allusion à la circulaire révolutionnaire qui sera publiée le 31 janvier, circulaire qui définit les modalités de suppression de la fameuse justice à 2 vitesses: les instructions individuelles de la Chancelleries sont devenues hors la loi. Les enterrements judiciaires sont désormais  hors la loi. Les procureurs ne doivent plus qu'obéir à la loi et non plus au pouvoir politique dans les affaires dites sensibles.

Révolution judiciaire majeure pour autant qu'elle ne reste pas lettre morte: les magistrats qui avaient choisi d'être au service de leur patron, le pouvoir politique, devront se mettre au service exclusif de la loi et de la vérité; ce ne sera pas facile voir impossible pour certains... Pour les affaires sensibles en cours , ils seront obligés de faire des virages à 180° et quelque part ils devront manger leur toque!!!  Cette révolution nécessitera de l'accompagnement, de la fermeté pour que le ministère public exerce l'action publique dans le respect du principe d'impartialité auquel il est tenu...   

 

Philippe Jolly

Partager cet article
Repost0
3 mars 2014 1 03 /03 /mars /2014 09:00

Cet article est rédigé à partir de celui de Dominique Simonnot du Canard Enchaîné du mercredi 26 février 2014 page 4 "Le calcul qui peut faire exploser les taules":

 

"Le 20 février, la directrice de l'administration pénitentiaire, Isabelle Gorce, a reçu une sorte de SOS du directeur de la prison centrale de Clairvaux (Aube). Sur ordre du procureur de Troyes, il venait de retarder de plusieurs années les dates de possible sortie d'une soixantaine de ses 240 détenus, condamnés à de longues peines.

Susceptible de mettre le feu aux taules, ce calcul est fondé sur une nouvelle analyse, élaborée par Laurent Griffon, fin juriste et vice-procureur de Nantes..."

 

"A Clairvaux, donc,la semaine dernière, Virginie Bianchi, avocate, a appris que la libération conditionnelle d'un de ses clients, possible depuis 2011, était, après recalcul à la mode Griffon, repoussée à 2017: "Il a eu des permissions de sortie, au cours desquelles il a rencontré son futur employeur. Tout est en place pour qu'il sorte, et nous apprenons que tout est par terre" s'offusque-t-elle..."

 

"Tandis qu'avocats, directeurs de prison, professeurs de droit sonnent l'alarme et se demandent s'il s'agit là d'une initiative personnelle du procureur de Troyes, ou si d'autres prisons centrales sont touchées, les services de Taubira ne savent, officiellement, rien du tout..."

 

Il convient de rappeler les antécédents d'Alex PERRIN:

- il s'est illustré dans le passé à Laval en poursuivant le militant socialiste Hervé EON dans l'affaire du "Casse-toi pov'con" : au final, le 14 mars 2013, la Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné la France pour violation de la liberté d'expression...

- le même jour il a obtenu ma condamnation à une amende de 6000 euros par le juge HENNEBOIS pour avoir "usé de multiples procédures et actions en justice pour contester le contenu d'un rapport d'expert"

- on retrouve également Alex Perrin sur le site "denidejustice.wordpress.com" pour une affaire de tabassage qui ne lui a pas inspiré la plus grande sévérité: les insultes, les affiches homophobes et les violences en réunion seront punies...d'un rappel à la loi.

 

Les agissements d'Alex PERRIN ont déjà été dénoncés  à Madame TAUBIRA dans l'affaire

SODIMEDICAL.

 

Il devient urgent de faire "inspecter" ce procureur au service de la droite et non du droit.

 

Philippe Jolly


Partager cet article
Repost0
21 février 2014 5 21 /02 /février /2014 06:38

La mare de Troyes se réveille enfin vont certainement penser et dire ses lecteurs supporters; par contre ce réveil ne plaira pas aux autres lecteurs; son objectif   n'est pas  de plaire à tout le monde, surtout pas aux délinquants qui gèrent avec des fausses factures   et encore moins aux criminels qui falsifient leurs  rapports d'expertise,  leurs réquisitoires, leurs ordonnances de cabinet et leurs arrêts de chambre. L'administration judiciaire manque vraiment de moyens pour en être réduite à faire travailler ses magistrats dans des cabinets ou des chambres. Réforme importante et difficile en cette période de vaches maigres mais  il est indispensable que des bureaux surveillés avec attention soient mis à leur disposition pour leur éviter de commettre leurs erreurs criminelles...

 

Quelques brèves nouvelles sur lesquelles il sera revenu plus en détail:

- le 21 mai 2013 Monsieur ROY,  président de la Cour d'Appel de Reims a rejeté la demande de récusation de Monsieur Joël HENNEBOIS doyen des juges d'instruction du Tribunal de Grande Instance de Troyes

- le 30 juin 2013 Monsieur François GELLE président de la Chambre de l'Instruction est parti en retraite

- le 12 décembre 2013 la Chambre de l'Instruction de la Cour d'Appel de Reims a examiné les appels des 2 non-lieux contestés

- le 30 janvier 2014 les 2 appels ont été rejetés

- le 31 janvier 2014 Madame TAUBIRA a adressé une circulaire aux procureurs généraux pour leur demander de contrôler les procureurs, établir des rapports et tenir informé la Chancellerie des dossiers signalés (sensibles)

- le 11 février 2014 2 pourvois en cassation ont été déposés.

 

Philippe Jolly   

Partager cet article
Repost0